Talents Archives - CBSP

jispp
1

« Palest’IN » : des talents palestiniens, des challenges au quotidien. (#JISPP)

« Palest’IN » : c’est la Palestine, vue de l’intérieur. Une Palestine talentueuse, ambitieuse et courageuse.

A l’occasion de la Journée Internationale de la Solidarité avec le Peuple Palestinien (JISPP), nous avons choisi de vous montrer la créativité, l’innovation et la passion de Palestiniennes et Palestiniens, qui, malgré la difficulté de la vie qu’ils mènent sur leurs territoires, produisent, créent et proposent des projets et initiatives louables. C’est une manière pour nous de rendre hommage à ce peuple dont la volonté d’aller en avant est plus forte que tout obstacle rencontré sur son chemin. Sous le blocus ou à l’intérieur des camps de réfugiés où ils vivent, ils expriment, de la manière qui est la leur, leur espoir, leurs ambitions et leur rêve le plus cher.

 

Portrait 1 : Samah Chahine, artisane menuisière (Gaza)

Samah, Palestinienne de 37 ans, est artisane menuisière de Gaza. L’exercice de sa passion vient à un moment difficile que connaît la région (le blocus). En effet, sa détermination est aujourd’hui la clé de sa réussite. De plus, son métier lui permet de se projeter dans cet avenir incertain et de subvenir aux besoins de sa famille.

 

Portrait 2 : Ahmad Ennahal, ingénieur agricole (Khan Younès- Gaza)

Ahmad Ennahal, ingénieur agricole palestinien, fait partie de l’équipe gazaouie (de Khan Younès) qui a inventé la Serre « Intelligente ». D’ailleurs, celle-ci peut être gérée et exploitée partout à distance, à travers un site Web. La volonté de son équipe d’innover n’a pas succombé aux conditions difficiles subies dans la région. Le projet voit le jour avec l’aide des ingénieurs de la Jordanie. Grâce à ce projet, le secteur privé local a pu se relancer.

 

Portrait 3 : Waèl Ziyadeh, artiste peintre (Gaza)

L’art palestinien a toute sa place dans chaque célébration de la Journée Internationale de Solidarité avec le peuple palestinien (#JISPP). Waèl Ziyadeh fait partie de ces artistes peintres engagés pour la cause palestinienne. Ses œuvres brossent la misère de ce peuple oublié et qui souffre sans être entendu ou vu. Elles prônent la paix et la liberté d’expression et dévoilent la détresse des habitants de Gaza. W. Ziyadeh participe aux événements culturels locaux et rêve de voir le message véhiculé par ses tableaux arriver à la communauté internationale.

 

Portrait 4 : Abdelmonaim Ettelbany, chirurgien cardiologue (Gaza)

Quand la population palestinienne subit une agression, on pense rarement à eux…
Abdelmonaim Abdallah Ettelbany est chirurgien cardiologue et spécialiste du cathétérisme cardiaque. Il travaille au complexe médical « Achifa’a » (la Guérison), au sein du service qui prend en charge les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires, dans la bande de Gaza. Grâce à sa compétence et à celle de son équipe, il a pu mener des opérations chirurgicales très rares dans le monde.

Portrait 5 : Safae Alabadsa, étudiante et artiste (Gaza)

Safae Anouar Alabadsa, 22 ans, étudiante en orientation pédagogique et artiste peintre palestinienne. Un talent découvert depuis le jeune âge et une artiste sensible à la souffrance humaine. La particularité de ses œuvres réside dans l’universalité du message qu’elles véhiculent. Pour elle, l’Humanité va mal et l’art est là pour en parler.

Portrait 6 : Adel Badr, écrivain & poète engagé (camp de réfugiés/Gaza)

L’écriture comme outil de résistance et le mot comme vecteur de l’aspiration à la paix. C’est ce que nous explique l’écrivain et poète palestinien : Adel Badr. Vivant dans l’un des camps de réfugiés à Gaza, il incarne par ses écrits la voix d’une population qui a tant souffert et qui rêve d’un jour meilleur.

Portrait 7 : pour une Palestine verte/Oussama Ramzi Essamak, ingénieur agricole (Gaza)

Gaza étouffe depuis 2007 à cause du blocus. La surpopulation est la plus élevée au monde. Elle suffoque non seulement sur le plan humain mais également sur le plan économique. Il n’y a pas assez d’espace pour l’agriculture.
Cela n’a pas empêché certains cadres de s’engager dans une nouvelle initiative, en exploitant les toits des bâtiments et les transformer en jardins : une première dans la région.
Oussama Ramzi Essamak (ingénieur agricole), travaille sur ce projet qui répond en grande partie aux besoins quotidiens des foyers palestiniens et qui participe à la diminution du taux de chômage dans la région.

Portrait 8 : T. Tabet et le coup de pouce pour la jeunesse locale (Gaza)

Tariq Tabet est palestinien. Il est directeur de programmes incubateurs d’entreprises au sein de UCAS. Cette structure permet aux jeunes palestiniens porteurs de projets de bénéficier d’un accompagnement personnalisé dans un environnement de travail très approprié, afin de les aider à réaliser leurs rêves professionnels les plus chers.

Portrait 9 : Mohannad Essaadouny, étudiant malvoyant, une histoire de réussite inégalée (Gaza)

La déficience visuelle n’a pas empêché l’étudiant palestinien Mohannad Essaadouny d’exceller et d’avoir les meilleurs résultats dans son lycée, à Gaza, après avoir réussi à obtenir un taux de 96,9%… Sa détermination à vaincre son handicap est un exemple frappant d’excellence et de confiance en soi.

Portrait 10 : Saâdia El-Kilani, femme au foyer (Gaza)

Elle est femme au foyer, grand-mère et témoin d’une époque où le vivre-ensemble et la bonne humeur étaient plus forts que toute différence qui pourrait diviser les citoyens. Son courage et sa bonté lui ont permis de nous faire cette confidence. Saâdia El-Kilani est palestinienne. Son talent est…d’être tout simplement palestinienne.